PATHOLOGIES TRAITÉES2022-06-15T13:05:08+02:00
Amputation d’orteils2022-01-27T15:03:22+01:00

L’amputation d’un ou plusieurs orteils représente la majorité des amputations partielles du pied. L’absence du gros orteil influe sur la capacité du patient à dérouler un pas complet. Quant à l’amputation des autres orteils, elle impacte, de façon plus ou moins importante, la stabilité de l’appui au sol.

Amputation de Lisfranc2022-02-04T14:50:40+01:00

L’amputation de Lisfranc consiste en une ablation complète des orteils et des métatarsiens. La perte d’une partie de l’insertion des muscles releveurs, des péroniers latéraux et de la partie antérieure de l’arche plantaire, couplée à l’action du triceps (muscle fléchisseur du pied), induit une déformation du pied vers le bas et vers l’extérieur (en varus équin).

Avec une amputation de Lisfranc, la marche sans appareillage est limitée à de très petits pas en raison d’une incapacité à dérouler le pas.

Objectifs de l’appareillage

Un appareillage pour une amputation de Lisfranc vise à :

  • Permettre un déroulé complet du pas
  • Assurer une marche confortable
  • Recréer une zone d’appui stable
  • Compenser le préjudice esthétique
Aponévrosite plantaire avec épine calcanéenne2022-02-04T14:53:00+01:00

L’aponévrosite plantaire , ou fasciite plantaire, correspond à une inflammation de l’aponévrose plantaire précédemment définie. La douleur se situe dans la partie centrale de l’aponévrose. Si le phénomène douloureux survient au niveau de sa zone d’insertion (enthèse) sur le calcanéum, on l’appelle enthésopathie proximale de l’aponévrose plantaire . Cette douleur est généralement lancinante et plus vive le matin ou en fin de journée(3).

Cette atteinte serait principalement due à des hypersollicitations d’ordre mécanique. Par exemple, une charge excessive et répétée pourra précipiter la survenue de cette pathologie (2). Cela entraîne alors des microdéchirures et microtraumatismes de l’aponévrose plantaire .

En conséquence, une réaction inflammatoire s’opère, favorisant ainsi la fibrose , la dégénérescence et l’épaississement de l’aponévrose plantaire (1). Celle-ci est alors moins élastique et moins efficace.

Aponévrosite2022-01-27T18:04:16+01:00

DEFINITION :
C’est une inflammation de l’aponévrose du pied.
ANATOMIE :
Situé au niveau de la plante du pied sous toute la voute plantaire.
CAUSES :
Souvent la conséquence d’un problème anatomique, pouvant venir d’un pied creux ou même une rétraction musculaire du mollet entrainant la mise en tension de l’aponévrose.
CONSEQUENCES :
Cette pathologie entraine des douleurs sous toute la voute plantaire, et pourra entrainer des difficultés à poser le pied au sol, des douleurs lors de la marche et même parfois il sera impossible de marcher.
SEMELLES ORTHOPEDIQUES :
La semelle va permettre de détendre l’aponévrose en la soutenant et ainsi éviter la tension de celle-ci, un confort sera aussi apporté pour le bien être du pied.

Cors volumineux2022-02-04T14:56:21+01:00

Appellation topographique, le « cor » est une zone de souffrance cutanée, c’est-à-dire d’épaississement de la peau pour la rendre plus «résistante». Le cor se forme suite à un frottement répétitif. Chronologiquement, il peut succéder à une bursite inflammatoire, ou se constituer directement. Il est alors en quelque sorte, la forme «sèche» de la bursite. La douleur accompagne soit le processus inflammatoire, soit la formation d’un kératose.

Traitement : les soins locaux de pédicurie, un chauffage confortable, une mobilisation des orteils enraidis par la déformation, le port d’une orthoplastie en « mousse » ou en tissu siliconé peuvent réduire les frottements, et suffire, au début. Sinon le traitement est chirurgical, son excision simple expose au risque de récidive. Le traitement étiologique, (voir plus bas traitement chirurgical) par la correction chirurgicale de la déformation est le seul moyen de diminuer les risques
de rechute.

Déformation réductible des orteils2022-01-27T15:10:15+01:00

Texte à venir.

Pour en savoir plus, contactez votre spécialiste podologie à Lyon